Les Brumes de l’Esprit

Samedi 17 octobre 2020 : Inscription ici

Ambiance : Gothique, décadente, fin du 19ème, fin Empire, France

Thème : Romanesque, intrigues, enquête, jeu expérimental

Nb de joueurs : brumeux

Durée : 5 heures

Leurs âmes se parlaient sous les vagues rumeurs.
– Que fais-tu? disait-elle. — Et lui disait : — Tu meurs
V.Hugo

-Si vous pouviez établir une communication entre le monde des vivants, et celui des défunts, le feriez-vous ?
L’homme regarde l’assemblée, assise devant lui, qui reste interdite. La lumière, un peu diffuse, fait jouer des particules dansantes entre les raies de lumière. L’ambiance de l’Amphithéâtre étouffe et arrondis les sons, forçant presque à chuchoter. Il reprend, d’une voix douce
-Répondriez-vous, oui, aux appels par delà les brumes ?

« Les Brumes de l’Esprit » est une soirée GN narrativiste, romanesque et expérimentale se situant en France au 19ème siècle, juste après la Commune.
En avril 1871 : les gens fuient Paris pour la Bretagne, sortant de 4 mois de siège prussien.
Nombre d’entre eux tournent vers le spiritisme face à l’instabilité politique. Le jeu se déroule donc en Bretagne, dans un château sur une falaise au bord de la mer.
Dans la région, on sait que dans la famille Bouëtiez de Kerorguen, il y a eu une certaine comtesse, dont la légende raconte qu’elle se baignait dans le sang des vierges pour garder sa jeunesse. Récemment; un cercle de pierre a été mis à jour par des archéologues…

Le jeu aura pour thème central la pratique du spiritisme à cette époque, avec donc des ramifications vers les thèmes du surnaturel et du folklore lié aux fantômes. 
Cependant, même si « Les Brumes de l’Esprit » cherchera à installer une ambiance parfois sombre et gothique, ce jeu n’est en aucun cas un jeu d’horreur : si vous cherchez des combats contre des démons ou des maisons hantées version « Paranormal Activity », passez votre chemin ! 
« Les Brumes de l’Esprit » est donc un petit conte macabre et cruel, laissant la part belle aux complots, drama et larmichettes et menant les personnages vers une fin inexorable. Il s’agit d’un jeu expérimental, utilisant nombre de mécaniques et de méta-techniques innovantes, tout en ayant à coeur de préserver la sécurité émotionnelle des joueuses et joueurs.

Trigger warning :
Ce jeu abordera avec abondance la question de la mort sous tous ses aspects.
Il s’agit également d’un huis-clos en intérieur.

GN écrit par les Pyrotechniciennes